jeudi 18 décembre 2008

< 05/12/08 > Wolf Parade @ ABClub

La soirée avait plutôt bien commencé (voir article précédent). Nous étions devant l'AB, et Thomas cherchait une place pour venir voir Wolf Parade, sold out depuis un petit temps. Il n'était pas le seul à chercher, malheureusement en vain: seules celles pour Alain Bashung, concert dans la grande salle, foisonnaient à des prix plafonds. Il finit par se résigner, et nous entrons.

Un monument, récent mais déja tellement prestigieux, allait se produire devant nous. Un rapide passage au vestiaire avant de chercher une place convenable dans un ABClub plein à craquer. On croise Marc, on cherche Jonathan en vain (le veinard a réussi à se faufiler au premier rang). Mais déjà ils arrivent. Non pas à 5 mais à 4 (Dan Boeckner nous fait remarquer après quelques chansons que c'est mieux comme ça: ok, le message est passé). Mais l'angoisse me prend: je suis incapable de voir un seul bout de la scène. La première chanson résonne déjà, You Are A Runner, I am My Father’s Son, je tente d'établir divers angles de vue au comble de l'impatience, et je finis par y parvenir. Soulagement intense. Seul Spencer Krug reste souvent hors de ma portée visuelle. Mais qu'importe, un concert pareil... Je n'ai pas vraiment le droit de me plaindre. Car le son est puissant et étrangement habité. Je réalise seulement l'excellente complémentarité des 2 leaders, qui s'envoient sans cesse la balle: chacun apporte ce que l'autre n'a pas. Difficile dès lors de faire un meilleur groupe.




Prenez: Spencer et son côté indie pop, clavier emporté, mélodies inspirées, voix posée... Tout à fait Sunset Rubdown. Dan et son côté résolument rock, guitare aux riffs saillants, houpette se soulevant de façon saccadée, voix légèrement rauque... Pas tout à fait Handsome Furs, beaucoup mieux que ça, disons Black Mountain parce que ce mec m'a complètement bluffé. Leurs points communs? Énergie démesurée, explosions musicales sans précédents.
Ajoutez à cela des compositions hors du commun (des plages de + de 10 min, à la Kissing The Beehive; des hymnes d'une efficacité effarante, tel que Fancy Claps ou California Dreamer; des perles aux paroles poignantes, comme l'excellent Dear Sons & Daughters of Hungry Ghosts). Et encore, si vous avez aimé Apologies to the Queen Mary et At Mount Zoomer, sachez qu'en live, chaque morceau s'étoffe de mille nouvelles notes.
Secouez. Servez frais. Vous obtenez un mélange détonant, savoureux et délectable. Dont on ne se lasse pas.



Et tout le public l'a compris: ce concert est un des meilleurs de notre vie. Ce public chante. Ce public applaudit très fort. Ce public danse, surtout. Personne n'aurait pû décemment y échapper. Nous ne sommes plus que des marionettes, dirigées à la baguette. Cette prestation balaie tout sur son passage. La tension est palpable. Personne n'en sortira indemne et c'est tant mieux.

Assez de descriptions. Si vous n'étiez pas là, vous ne saurez jamais comment c'était. Car jamais je ne pourrai mettre des mots sur ce que j'ai vu. Sur tout ce que j'ai entendu. Sur ce que j'ai ressenti à ce moment-là...

Il n'y a que les Canadiens pour créer un groupe pareil...
_____________________________________

*Photos de Marc

4 commentaires:

marc a dit…

Héhé, on termine ses devoirs avant les vacances? Plus sérieusement, fameux concert que celui-là. J'écoute ce groupe depuis des années et ces albums (le premier surtout) font partie de mes favoris tous genres et époques confondus. Ca y est, je les ai vus en vrai et c'était effectivement une claque.

Petit truc avant de te souhaiter un joyeux noël: il y a une marche sur le côté droit de la salle, qui permet de se surélever un peu...

Au revoir dites

Claire a dit…

Aaaaaah, ces Canadiens!!

Un de mes groupes préférés, après ça, comment faire autrement? pendant UNE SEMAINE j'ai retourné le concert dans ma tête, et je m'y crois encore. Ca fait 3 semaines, mais il suffit que je ferme les yeux pour m'y retrouver :D

Vive Wolf Parade, Longue Vie à Wolf Parade!

Anaïs a dit…

@ Marc: En vacances?! Tu veux plutôt dire en blocus!

Merci pour le petit truc, et joyeux Noël à toi aussi :)

@ Claire: Canadian girl? ;)

Noah Dodson a dit…

J'espere voir Wolf Parade le plus tot possible! Chouette article!